vendredi 11 janvier 2013

Chouettes trucs, tops films, disques et cadeaux de noël de 2012

Parmi les chouettes trucs en 2012, il y a les bonnes choses que j'ai pu gouter, ces bons fromages, ces mémorables fondues, ces bons vins, ces bons champagnes, ces bonnes soupes de légumes...

Et puis il y a tout ces livres trouvés, comme ceux-ci pour des clopinettes à l'Armée du Salut du Chambon-sur-Lignon, que j'ai offert ou me suis offert pour Noël :



Ce livre, à la couverture psychédélique, sur l'île où repose François de Roubaix :



"Le petit tigre qui sifflait comme une merde" ?? Ah non pas du tout ! 
  

 Cette sublime édition des contes de Marcel Aymé que j'adore : 


Ma maman, artiste-peintre, m'a offert deux de ses tableaux que je préfère, dont celui-ci :
  

 Ma tendre dulcinée m'a fait présent de ce nouveau volume des géniales compilations Fading Yellow, consacré cette fois à la pop-sike espagnole. Caramba !
Nous nous sommes également fait cadeau d'une impression d'un Julian House, "Voices", qui veille depuis sur notre sommeil.


Autres choses :
  

Après avoir lu cette année quelques Jules Verne, dont "Le Château des Carpathes", j'ai eu la grande chance de mettre une main sur l'adaptation pour la télé qu'en avait réalisé le grand, le sidérant, l'incroyable Jean-Christophe Averty, maître incontesté du petit écran. Génie absolu, duquel il n'existe, et c'est déplorable, aucune édition dvd de ses chefs-d'oeuvre que sont "Alice au pays des merveilles" ou "Les raisins verts"...

  
Je suis allé au cinéma d'Eckmuhl voir "Le Hobbit". Ce film des familles se regarde facilement au bord de l'océan, au moment des fêtes, en VF, sur les terres de légendes du Finistère.

Puis minutes de recueillement sur les tombes de deux mes héros au cimetière Montparnasse, près de la Gare Montparnasse.
 


Enfin, quelques clichés de l'Auvergne pittoresque à la période estivale :



top films:

1. Damsels In Distress, de Whit Stillman
2. Moonrise Kingdom, de Wes Anderson
3. Berberian Sound Studio, de Peter Strickland
4. L'Inconsolable, de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet
5. Le Naufragé/Un Monde Sans Femmes, de Guillaume Brac
6. Cosmopolis, de David Cronenberg
7. Holy Motors, de Leos Carax
8. Tabou, de Miguel Gomes
9. Cap Nord, de Sandrine Rinaldi
10. Associés Contre Le Crime, de Pascal Thomas

j'ai également adoré découvrir ou redécouvrir "Vincent Mit L'Âne Dans Un Pré (et s'en vint dans l'autre)", de Zucca, "Les Zozos", de Pascal Thomas, "Le laboratoire d'Eric Rohmer' (ses films pour la télévision scolaire), "Week-End", de Godard, "Ma Première Brasse", de Luc Moullet, "Invasion Los Angeles", de Carpenter, les films d'Emmanuel Mouret, de Marco Ferreri, de Will Ferrell, de Seth Rogen... 

top disques :

1. Overgrown Path, de Chris Cohen
2. Lonerism, de Tame Impala
3. The Skies, d'Egyptology
4. >>, de Beak
5. Drape Me In Velvet, de Musette
6. Electric Hawaii, d'Opossom
7. Breakup Songs, de Deer Hoof
8. Bish Bosch, de Scott Walker
9. Mid Air, de Paul Buchanan
10. Putrifiers II, de Thee Oh Sees

Et les "Lost Tapes", de Can, la moitié du "Toutes Directions", de Burgalat, Ennio Morricone ("Come Maddalena", "Metti Una Sera A Cena", "Teorema"), Domotic ("Before and After Silence"), Dorian Pimpernel (impeccable 45t à paraître sur Tona Serenad), la compile "Immersion" du Comte de Telek, la B.O. de "Cap Nord", Suzanne Ciani, la B.O. de "Moonrise Kingdom"...
Il y eut aussi les superbes concerts de Chris Cohen, de Tame Impala, d'Egyptology, de Dorian Pimpernel, de Momus, de Deer Hoof, de Thee Oh Sees.
Et l'année 2013 commence par l'album de mes rêves, la B.O. du "Berberian Sound Studio" par le plus grand groupe de tout les temps, Broadcast. 
Ne loupez pas non plus la sortie imminente du nouveau disque de Réveille.

Bonne année, tout en formes et en couleurs, à tous !


6 commentaires:

  1. Formidable sélection ! Et le plus chouette de tous les cadeaux, le 29 avril 2012. La plus belle des merveilles. XXXX

    RépondreSupprimer
  2. Palmarès impeccable, que je pourrai contresigner. Nous sommes toujours sur la même longueur d'onde, monsieur Reality, et cela me fait chaud au coeur.
    Je reste quand même plus circonspect au sujet de "Cosmopolis" (l'abstraction théâtrale, au cinéma, parfois ça marche - Renoir, Guitry, Cocteau, Rivette... - , parfois pas) et de "Tabou" (paradigme du "cinéma filmé" désincarné - certes flamboyant).

    Stilla vous embrasse, moi pas (j'ai la grippe - mais je m'en moque).

    Telek

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Telek, concernant les films que vous mentionnez, je dois dire que je ne les ai pas revus et si ça se trouve je les aimerai moins, ou plus, à la seconde vision. Mais je n'ai pas vu énormément de films de 2012 non plus et il s'agît plus d'une liste de films vus et suffisamment aimés que d'une énumération de grands films auxquels je crois intrinsèquement. Pour "cosmopolis", je garde surtout un bon souvenir de la projection, d'une copie argentique qui avait déjà bien bourlingué. Robert Pattinson, que je prenais pour un canard, m'a agréablement surpris. Et j'ai aimé l'ambiance générale du film, moi qui aime un Cronenberg sur deux, j'ai trouvé celui-ci assez proche de mon préféré, "existenz", pour différentes raisons...
      Au sujet de "tabou", j'ai trouvé plusieurs plans très beaux et j'ai beaucoup apprécié les intentions sonores. Mais j'avoue qu'il ne me reste pas grand chose de l'histoire d'amour après coup...
      J'ai revu le "Berberian Sound Studio" la semaine passée par exemple, et l'ai beaucoup moins aimé. Comme pour "tabou", les plans et le travail sur le son sont très biens, mais les personnages et le récit sont somme toute bien creux et ennuyeux...
      Je vous embrasse malgré la grippe, qui doit sûrement vous aller très bien et vous donner un très joli teint. De notre côté, Jeanette a la varicelle et comme je ne l'ai jamais eu, je m'attends à en être atteint moi aussi (je m'en moque, pour l'instant), mais là pour le joli teint, Tintin !

      Supprimer
  3. Bonjour, je cherche à revoir depios des années le film de Jean-Christophe Averty, le chateau des carpathes. Est il possible de m'indiquer comment visionner ce film ... merci de votre aide !!

    RépondreSupprimer
  4. David, scandaleusement, les films d'Averty ne sont visibles que sur le site de l'Ina Media Pro, réservé... aux pros. N'étant pas pro moi-même, c'est grâce à un ami pro que j'avais pu avoir momentanément accès à ces archives (parmi lesquelles on trouve donc "le chateau des carpathes", mais aussi "alice au pays des merveilles" et d'autres bijoux). Seuls quelques films comme "les raisins verts" sont visibles (en payant) sur le site très mal fichu de l'Ina "public". Il serait grand temps qu'un beau coffret dvd de l'oeuvre de J.C.A. voit le jour.

    RépondreSupprimer